Sarkozy replonge dans les sondages

actualité en dessins,JM,sarkozy,primaire les républicains,bygmalion,financement libyen 2007,écoutes,sondages élysée,campagne 2012,buisson,présidentielle 2017,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Ses « affaires » font replonger Sarkozy dans les sondages

Bygmalion, financement libyen de 2007, les écoutes, sondages de l’Elysée, campagne 2012, le livre de Patrick Buisson,… les affaires où est impliqué Sarkozy le font replonger dans les sondages. « Ca sent le roussi, il faut que je retrouve la martingale » a-t-il confié à un de ses anciens ministres…

Primaire Les Républicains

actualité en dessins,JM,les républicains,primaire les républicains,sarkozy,présidentielle 2017,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Les enjeux de la primaire Les Républicains

Les enjeux pour les candidats à la primaire des Républicains ne sont pas tous les mêmes. Principalement pour Nicolas Sarkozy

Primaire Républicains : certains électeurs de gauche vont aller voter !

actualité en dessins,JM,sarkozy,primaire les républicains,les républicains,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Pour les électeurs de gauche, pour qui voter à la primaire des Républicains ?

Certains électeurs de gauche vont aller voter à la primaire des Républicains. Principalement, selon les sondages, pour le « tout sauf Sarkozy ». Ils vont donc voter pour un autre candidat que l’ex-président. Ont-ils raison ? Ou tout au contraire Sarkozy serait le candidat idéal au second tour le la présidentielle 2017 pour faire gagner la gauche ?

Bygmalion : Copé revanchard !

actualité en dessins,JM,sarkozy,copé,bygmalion,fillon,primaire les républicains,les républicains,UMP,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Copé charge Sarkozy et Fillon dans l’affaire Bygmalion

L’ex-patron de l’UMP, Jean-François Copé accuse en premier Sarkozy et Fillon, mais aussi les autres candidats Républicains à la primaire, de s’être ligué pour le chasser le la présidence de l’UMP en 2014 en faisant de lui le coupable idéal dans l’affaire Bygmalion