Conseil constitutionnel | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Conseil constitutionnel

actualité en dessins,jm,#lol,Conseil constitutionnel,Alain Juppé,mairie de Bordeaux,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Au Conseil constitutionnel, le « retraité » Juppé cumulera de confortables revenus…

Retraité à l’âge de 57 ans et demi Alain Juppé touche une retraite d’inspecteur des finances de 3.654 euros par mois. Il a aussi pu faire valoir ses droits à sa retraite de parlementaire durant douze années, il peut percevoir 6.200 euros net mensuels. D’autre part, son mandat de neuf ans au Conseil constitutionnel lui assure jusqu’à ses 82 ans une indemnisation de 13.300 euros net par mois environ…

 

Previous Post
Next Post
Leave a comment

1 Comment

  1. C'est long et pas forcément jouissif, mais il y a certainement des trucs que vous ignorez, dans ce qui est ci-dessous... Si si... Et pas des moindres...

     /  16/02/2019

    Bah quoi ?
    Ah mais vous n’avez toujours pas compris, c’est ça ?

    Pourquoi croyez-vous que nous les percevions complètement hors-sol ?
    Mais tout simplement parce que c’est le cas…

    Et ils ne s’en cachent même plus.
    La ‘ droite décomplexée ‘, les fauxcialistes, les ‘ centristes-de-droite ‘, les fachos…
    Le nombre de condamnations pour tous types de délits n’atteste que d’une chose.
    Lorsque l’on détient un pouvoir discrétionnaire, notre bestialité nous pousse à en abuser à notre profit personnel…
    Et alors quand il n’est même pas utile d’en abuser pour être ‘ hors-sol ‘…

    Le péju, il a commencé à péricliter au lendemain des ‘ primaires ‘ de sa droite…
    Lorsque le fuyon fut ‘ élut ‘… aux primaires…
    Lui ( et d’autres.. ) savait.
    Il savait que le fuyon n’était autre que la marionnette du nabotléon.
    Et il savait aussi que les 7 plaies d’Egypte allaient s’abattre sur le fuyon dès qu’il serait candidat ‘ officiel ‘ de la ‘ droite ‘.

    Jusque-là, le péju avait encore des ‘ espoirs ‘ de devenir prez’
    enfin !
    PUTAIN 13 ans, quoi !

    Bah si.
    Condamné comme lampiste pour éviter au pile-poil et à la France un déshonneur qui aurait pu entraîner la chute de cette 5 ème dans un scandale de magouille à pognon en 2004, il est parti en exil au Canada pendant 18 mois, tout de même…
    À enseigner, dans une université…
    Vous imaginez un peu le calvaire pour un ex-ministre avec son pedigree ?
    ( bon ok, je vous le concède, certains ‘ pensent ‘ que cette ‘ humilité ‘ était aussi sincère que celle du ni-ni-de-roitschild lorsqu’il a récemment tenté de changer son ‘ image ‘, dans une semi-pénombre, le soir, avec une lumière que plein de gens ont tenté vainement de reconstituer… mais ça reste une ‘ perception, hein ? )
    Vous imaginez un peu pépère aller se cailler le caillou au canada pendant un hiver ( oui oui, un seul, il aurait pas passé le second )
    Ce fut SA traversée du désert à lui.

    Et là, après cet acte de contrition, il revint…
    Il se voyait déjà.

    Sauf que…
    Pendant qu’il se les gelait près du grand-nord…
    Un chicago-boy avait déjà braqué SA ‘ droite ‘…
    Oh que si, un ‘ chicago-boy ‘, et si vous n’avez aucune idée de la signification de ces deux mots associés, essayez-les dans votre moteur d’indexation préféré, vous aurez de quoi vous cultiver pendant quelques heures…

    Et là, mis devant le fait accomplit, il ne put que reconnaître s’être ‘ à nouveau ‘ fait baiser…
    Par un fils d’immigré à particule de neuilly, qui profita alors du même ‘ traitement ‘ meRdiacratique que le ni-ni-de-roitschild 10 ans plus tard…
    Oh que si.
    Mais comme l’humain moyen revendique à peu près la même antémémoire qu’un poisson rouge, toutes proportions de durée de vie et de taille rapportées, il a ‘ oublié ‘…

    He merdeeeee…
    Ce ne sera pas pour 2007, pépère…
    Le pile-poile a beau essayer de dézinguer le nabotléon, rien n’y fera.
    Un candidat à la présidence fraîchement absout judiciairement, ça ne ‘ passait pas ‘…

    Pas grave…
    Il est patient, le pépère…
    2012.
    Et c’est durant cette période que les ‘ coups-en-traître ‘ de sa part furent les plus nombreux…
    Il était hors de question que le nabotléon fasse un second mandat.

    Si vous vous demandez où les ‘ affaires ‘ furent ‘ délocalisées ‘, lorsque trop chaudes pour rester sur paname, concernant le nabotléon, la réponse est simple.

    TOUT fut ‘ délocalisé ‘ sur….
    Bordeaux !
    Bah si…

    L’astuce ?
    Surtout pas de condamnation.
    Surtout pas de ‘ jugement ‘…
    Préserver la ‘ caste ‘ à tous prix.
    MAIS éliminer le concurrent .

    Et c’est là que le nabotléon, certainement trop occupé à aller ( aux frais du CON-tribuable ) dessouder un certain colonel qui lui avait filé un gros tas de pognon après avoir eu un all-inclusive au ‘ palais ‘ pour toute ‘ dénonciation ‘ de dette… ( en aparté, allez chercher quel président envoya littéralement chier le reste du monde en 1970… quant aux dettes de son pays… ) commis l’erreur fatale…
    Bon, il faut comprendre, aussi…
    Entre le colonel à ‘ payer en plomb ‘ et le ‘ priapiste ‘ à éliminer à ‘ gauche ‘, il n’a pas vu le coup venir…
    Et puis à force de se faire des ennemis, il lui a bien fallut faire confiance à quelqu’un de son bord…
    ERREEEEEEEUUUUR

    Quoiça ?
     » l’indépendance de la justice  »

    Vous réfléchissez à un sketch pas humoristique, c’est ça ?
    L O L

    Donc voilà notre péju qui s’occupe d’assaisonner la nabotléon aux petits-oignons pour les échéances suivantes.
    Et qui tempère ses ‘ excès ‘ tout en tentant de paraître ‘ consensuel ‘, bon-père, quasi-patriarche…
    Mais le nabotléon a fait trop de mal…
    ( oh il est loin d’avoir fait le dixième de ce que le ni-ni-de-roitschild a fait, hein… mais il a quant même ‘ augmenté ‘ la dette publique de…
    25% en 5 ans

    623 milliards d’endettement supplémentaire en 5 ans, voilà la ‘ bilan ‘ du nabotléon.
    Et ce ne fut pas en emplois de fonctionnaires, hein ?
    Ni en ‘ karscher ‘ dans les ‘ banlieues ‘…
    Pas plus qu’en services publics…
    Alors ou qu’il est barré, tout ce pognon, bordel ?
    Cherchez un peu… même si je vous ai déjà donné quelques indices…
    Nan, oubliez la ‘ crise ‘…

    On revient au péju ?
    Le péju n’a pas su pour le dsk.
    Et le coup de maître du triumvirat X.N.-M.P.-P.B. fut de ‘ transformer ‘ en candidat ‘ bonhomme ‘…
    En ‘ tout-mou ‘, en ‘ inoffensif ‘, en alternative ‘ par défaut ‘ à un surexcité tiqué revendiqué.

    Là, le péju a commencé à pressentir que c’était finit pour lui.
    Quand bibendum-nutella fut élut, avec le soutien de celui à qui il servit de lampiste, il compris qu’il avait raté SA fenêtre de tir le jour ou il ne le trahit pas et assuma la condamnation à sa place.

    Dès lors, il commença à se détourner du panier de crabes.
    Sa candidature à la tête de la droite ?
    Il n’a pas ‘ dépensé ‘ le dixième de ce que le veauquié a dépensé, alors que celui-ci n’a quasiment rien dépensé, tout ‘ promut ‘ qu’il était par celui qui l’avait nommé ‘ intérim ‘ à la tête du parti…

    La seule consolation du péju est d’avoir participé à la dislocation de la droite, en envoyant sa nini ‘ assister ‘ le veauquié ( pour le descendre en flamme… ) et en plaçant son bras-droit comme premier ministre du ni-ni-de-roitschild.

    Vous êtes très loin d’imaginer à quel point la ‘ guerre ‘ entre la droite ‘ old-school ‘ Français et la droite ‘ chicago-boys ‘ fut fratricide.

    En gros, les ‘ diplômés ‘ de la F.A.F. s’opposèrent aux ‘ nationalistes-gaullistes ‘, jusqu’à ce que le pile-poil soit impliqué.
    À partir de ce moment, tout fut plié.

    Maintenant, le péju va pouvoir voter, sans avoir à se justifier, pour ou contre la constitutionnalité d’une loi, lorsque le C.C. sera saisit à son propos.

    La constitution est complexe ?
    Il ne tient qu’à vous de les contraindre à la ré-écrire de manière à ce qu’elle corresponde à la fois à vos attentes et votre vocabulaire.

    Un peu comme pour les baveux, si vous conceptualisez l’analogie.

    Ah oui, pour les baveux, il faudra aussi ‘ réformer ‘ le ‘ vocabulaire ‘ judiciaire…
    En même temps, tout ça date d’une époque… IMPÉRIALE…

    WTF ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.