« Gilets jaunes » : acte 12 | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

« Gilets jaunes » : acte 12

actualité en dessins,jm,#lol,jérôme Rodrigues,gilets jaunes,acte 12,LBD,flash-ball,Eric Drouet,LBD 40,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

L’acte 12 des « Gilets jaunes » est celui des « gueules cassées »…

L’acte 12 des « Gilets jaunes » se transforme en une marche blanche dédiée aux « gueules cassées »… yeux éborgnés, mains arrachées. Les victimes qui défilent en tête de cortège, c’est pour marquer  leur colère contre l’utilisation de ce qu’ils qualifient d’ « armes de guerre », notamment les fameuses LBD 40

 

Leave a comment

1 Comment

  1. 165 = 4, selon l'algèbre du gouvernement...

     /  02/02/2019

    Cela démontrera facilement que les affirmations du premier ministre ET du ministre de l’intérieur sont des MENSONGES…

    Vu que l’état ne reconnaît ‘ que ‘ 4 blessés.

    Mais il est aussi vrai que l’état a une conception toute particulière de la signification du mot.

    Vous savez que la constitution a été modifiée, en 2008 ?

    Oui oui,il y a eu le ‘ 6-pack ‘ européen, véritable trahison de notre ‘ législateur ‘ au référendum de 2005.

    Mais il n’y eut pas que cela…

    Il y eut aussi une ‘ réforme ‘ de la responsabilité pénale des  » forces de l’ordre « .

    Ainsi, depuis 2008, est laissé à la ‘ discrétion ‘ de l’état,  » l’interprétation  » de l’appréciation quant à une situation de légitime usage d’une arme à feu contre la population, pendant une manifestation.

    Certains esprits chagrins ont alors supposé une impunité à venir sous un quelconque régime autoritaire.

    Aujourd’hui, ces ‘ visionnaires ‘ constatent les faits.

    Savez-vous quelle période ‘ troublée ‘ fut très exactement comme celle que nous vivons aujourd’hui ?

    La période 1957-1968

    Et tous les indicateurs économiques & sociaux sont de même nature qu’alors.

    Paupérisation de la population au profit d’une infime caste, augmentation des prix et stagnation des salaires, le tout sous le joug de la répression.

    Savez-vous quel est le réel fait marquant de 1968 ?

    Non, ce ne fut pas la ‘ faribole ‘ libérale rabâchée dans tous les meRdias libéraux depuis…

    Ce fut le décret INSTITUANT fin 68, une augmentation générale de 10% de TOUS les salaires.

    Mais ce fut au terme d’une lutte qui mis à terre la rente d’alors, en bloquant réellement l’économie.
    Leur calcul fut simple, lâcher 10% d’augmentation des salaires pour que l’économie reparte, au lieu de ‘ perdre ‘ 100 fois plusse chaque mois de grève.

    Depuis ?
    Depuis ils ont supprimé la souveraineté monétaire de l’état, VENDANT littéralement l’état à ceux qui le finance depuis.

    Parce que AVANT 1973, l’état n’était pas en ‘ déficit ‘…
    Il pouvait, par la création monétaire publique, renflouer ses déficits en créant pour 3% du PIB…

    Inflation, vous répondent les chèvres et politocs libéraux…
    Et pourtant, lorsque un certain général avait gelé les prix ET envoyé des légions de contrôleurs qui faisaient fermer ( avec saisie ) séance tenante les
    ‘ contrevenants ‘, les prix n’avaient pas flambés…

    L’ouroboros initié en 1973 est arrivé à son terme lorsque l’état dû emprunter pour financer ses institutions.

    C’est là que les vautours sont arrivés.
    C’est là qu’ils ont commencé à ‘ exiger ‘ de la ‘ libéralisation ‘ en préambule à toute négociation pour un emprunt à tau d’usure.

    En 1983

    Ben si…

    Les ‘ rocardiens ‘ et autres ‘ hollandiens ‘ s’en donnèrent à coeur-joie, alternant avec la ‘ droite ‘ qui finalement réforma moins qu’eux sur une durée pourtant plus longue…

    F A U X C I A L I S M E

    Ben si…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.