L’Elysée va fermer la salle de presse du Palais | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

L’Elysée va fermer la salle de presse du Palais

actualité en dessins,jm,#lol,presse,liberté de la presse,salle de presse de l’Elysée,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

L’Elysée va fermer la salle de presse du palais où travaillaient les journalistes depuis plus de 40 ans…

La salle de presse du Palais va fermer ses portes « d’ici la fin de l’année 2018 ». Les journalistes qui y travaillaient quotidiennement ou occasionnellement depuis plus de quarante ans sont désormais priés d’aller voir ailleurs. « La présence au cœur de l’Elysée de journalistes est une expression de la liberté de la presse. Les en expulser porte atteinte à la liberté de la presse » – Association de la presse présidentielle (APP)…

 

Leave a comment

5 Comments

  1. Photo73

     /  26/10/2018

    C’est pressé ? 🙂
    Faut que je retrouve l’article (y a 1-2 jours, je lis en diagonale), parait que des travaux doivent se faire, et que c’est temporaire[fait pour durer ?], avant de pouvoir les installer dans de meilleures conditions (au même endroit ? pas sûr) avec facilité modernes. Les promesses n’engagent que ceux qui les gobent ?
    Voir qui arrive par la grande porte, ça peut parfois être indiscret ? Qui sait ?

    Répondre
    • Ben tu vas le chercher un moment, ton ' article '... fumiste...

       /  26/10/2018

      Tu fabules encore…

       » L’Elysée explique qu’une nouvelle salle de presse sera aménagée au premier semestre 2019, Rue de l’Elysée, dans une annexe du Palais où se trouvent déjà l’état-major particulier et les conseillers diplomatiques du Président.  »

      Arrête la lecture  » en diagonale « , l’écriture qui en découle est encore plus de guingois…

      À moins que ce soit ce qui est derrières les yeux qui soit en cause…

      Mais non, personne n’est dupe, ce n’est qu’une des nombreuses techniques de ‘ diversion ‘ employées dès lors qu’il s’agit de diluer, amoindrir, atténuer TOUTE décision de TON ni-ni-de-roitschild…

      Tu peux y ajouter toutes les parenthèses et conditionnels qu’il te plaira, les faits resteront les faits.

      Répondre
  2. transfert des dépenses vers la rente financière, si si, pas compliqué à comprendre...

     /  26/10/2018

    Z’avez pas compris…

    C’est le coût.

    Rien d’autre.
    Les frais, si vous préférez.
    Tous ces journalistes accrédités, et les preneurs de sons, les caméramans, ça fait des frais, en ‘ gestion ‘ des autorisations d’accès au ‘ PALAIS ‘…

    Alors que ‘ externalisé ‘, les journaleux se débrouilleront pour s’organiser, ça ne coûtera rien de plus qu’un déplacement du porte-parole de l’autre côté de la rue, avec aller, quoi, 10 CRS pour assurer la sécu, si ça ne finit pas en vidéo youdaube ou ‘ communiqué ‘ touiteur-fessedebouc…

    Vous savez quelle est la plus grosse augmentation des dépenses de  » l’état  » ces 15 dernières années ?
    Si si, l’an dernier aussi et encore plus sur le ‘ budget ‘ de l’an prochain…

    Les frais ‘ financiers ‘.

    Bah si.

    Le pire ?
    C’est que cette augmentation va être ‘ financée ‘ par la perte d’acquis et biens sociaux.

    Mais comme vous veautez comme des crétins cliniques, ben vous allez devoir assumer…

    Bah si.

    Répondre
  3. frederic

     /  26/10/2018

    Quand Macron insulte les journalistes, ils ne disent rien, ils ne sont pas offusqués, quand c’est Mélenchon, là ils l’ouvrent et sont scandalisés !

    Répondre
    • la voix de leurs maîtres...

       /  26/10/2018

      Bah oui, mais…

      Les ‘potes ‘ du ni-ni-de-roitschild ne sont pas les potes de Méluche…

      Prenons les 90% de médias appartenant littéralement à des milliardaires ou des familles de milliardaires.

      Leurs ‘ employés ‘ ( que je préfère désigner par le mot ‘ chèvres ‘ ) ne peuvent que, sous peine d’être remplacés par d’autres chèvres, bégueter ce que leurs ‘ patron ‘ veut bien qu’ils béguetent…

      Les 10% restants ?
      5 % de médias ‘ publics ‘…
      Autrement dit, sous la ‘ tutelle ‘ d’un ministère qu’en d’autres temps et autres lieux s’appela ministère de la propagande.
      Oh que si !
      Aucun point godwin dans ce qui précède.

      Il suffit de regarder ou écouter n’importe quelle chaîne ‘ publique ‘ pour comprendre.
      Comment ça ‘ fonctionne ‘ ?
      Si tu ne veux pas du placard, tu as ‘ intérêt ‘ à aller dans le sens de ce que la ‘ rédaction désire ‘…

      C’est très exactement comme pour les ‘ procureurs ‘ nommés par l’exécutif.

      Le ministère de la ‘ culture ‘ tient les médias publics par les testicules, avec le pouce profondément enfoncé dans le fondement…

      Va essayer d’être indépendant, dans cette ‘ situation ‘ …

      Les 5% restants ?
      mediapart, l’ Huma, quelques sites internet, mais ils sont insignifiants face au ‘ trust ‘ qui en plus est SUBVENTIONNÉ…

      Pourquoi crois-tu que la famille bettencourt a créé le torche-fion  » l’ opinon  »

      Parce que ça fait un média libéral de plus dans le paysage, et que comme le disait si bien un certain dassaut pour ‘ SON ‘ journal ( le figaro ), même si on leur retire les subventions, le prosélytisme est pas cher payé…

      Et tous ces andouilles l’achète, c’est dire à quel point ils sont c…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.