L’élevage des poules en cage en question | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

L’élevage des poules en cage en question

actualité en dessins,jm,#lol,élevage intensif,élevage en cage,poules élevées en cages,oeufs cachés,association L214,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

L’élevage intensif et les conditions de vie déplorables des poules élevées en cage

Une vidéo tournée dans un élevage intensif de 150.000 poules pondeuses dans l’Essonne, qui produit des œufs pour le groupe Avril, alerte sur les conditions de vie déplorables des poules élevées en cage. Si le groupe Avril, comme d’autres, s’est récemment engagé à ne plus commercialiser d’oeufs provenant d’élevages en cage d’ici 2025, cet engagement ne vaut que pour les œufs commercialisés en boîte, et non pour les « œufs cachés », ces œufs présents dans la composition de tout un tas de produits agroalimentaires

 

Leave a comment

4 Comments

  1. Photo73

     /  19/10/2018

    Quelle surface faudra-t-il pour 150 000 poules ? Cent hectares ? Ça cottecotte trop cher. 🙂
    Dire qu’on ne trouvera plus d’œufs 3(cage) en rayons, c’est bien, on peut déjà choisir à n’acheter que les plus chers (0,1) pour les faire disparaitre de l’offre (comme les fraises fin février, en avoir en rayon n’oblige pas à en acheter !) mais les industriels en raffolent car peu chers, de préférence tout prêt à l’usage de diverses déclinaisons (8 casseurs sur 20 et qq en France avaient reçu des œufs étrangers contaminés au Fipronil, on n’en produit sans doute pas assez pour devoir en importer, les cages sont trop petites ?). Ah le blanc isolé, voire déshydraté (lyophilisé), les œufs durs en boudin au kilomètre, y a plus qu’à trancher pour la restauration collective. Fini les ‘3’ en France, achats massifs chez nos voisins, sans écotaxe, l’industrie ‘gratte’ les centimes.
    Un autre skandâle : elles sont tuées après 1an et demi, leur rendement de ponte baissant un peu, fini la vie en cage, libération définitive, mais une poule peut vivre dix ans, en pondant moins mais encore, et encore. Ce ne sont pas les « variétés » qui sont élevées pour être mangées, pas d’avenir. Adoptons des poules d’un an et demi !

    Répondre
    • si tu savais...

       /  19/10/2018

      Si tu savais…
      Lorsqu’un ‘ élevage ‘ de poules pondeuses choppe une…

      SALMONELLE

      Ben cela n’arrête pas la ‘ production ‘…

      Non non…

      L’industrie agroalimentaire raffole des oeufs contaminés à la salmonelle…

      Si si…

      Parce que elle rachète les productions contaminées à pas cher ( à perte pour le ‘ producteur ‘… )
      Vu qu’elle ‘ transforme ‘ les oeufs contaminés, et que dans cette ‘ transformation ‘, les salmonelles sont détruites.

      Adopter des poules âgées d 1 an et demi…
      Quand tu auras vu laggle d’une poule de 1 an et demi, issue d’un élevage ‘ de plein air ‘, tu reviendras nous causer d’en adopter une…

      Et alors pour les ‘ élevages en cages ‘…
      Si il lui reste une plume, tu auras de la chance…

      Nan, n’adoptez pas une poule issue de quelque élevage pondeur que ce soit.

      Privilégiez les variétés qui justement ne sont pas celles exploitées pour l’industrie.

      Cherchez un peu, il y a maintenant un réseautage excellent, pour trouver celleS ( ne jamais avoir une seule poule, deux au minimum… ) qui conviendront à l’espace que vous pourrez leur fournir.

      Pour le label rouge, il faut au minimum 1,5 m carré par gallinacé.
      Un abri hors gel, ZÉRO ogm et autres ‘ granulés ‘ de… poules transformées.

      Si si…
      Lorsqu’un élevage de poules est ‘ réformé ‘, les poules sont tuées dans un abattoir ambulant, qui est aussi un cuiseur ambulant, qui ressort directement du minerai de viande sans salmonelles, et peut être transformé en granules destinés à la nutrition des animaux…

      Votre chat, ou votre chien en mange sans que vous puissiez même le savoir.

      Alors les élevages…

      Vous pensez ‘ soleil vert ‘ ?

      Mais continuez donc à les laisser ‘ déréguler ‘, déréglementer, réformer, libéraliser…

      Demain, ils réussiront à vous faire croire que l’on peut donner à manger du minerai de viande de mouton contaminé aux vaches…

      Ah zut, celle-là, ils vous l’ont déjà faite…

      Répondre
      • Photo73

         /  20/10/2018

        Parait que Lactali* rachète aussi (pas cher, encore moins que le « normal ») le lait contaminé pour en faire autre chose, il suffit de le mettre dans le circuit qui le stérilise, faut pas gâcher. Vertueux, écolos les industriels ?
        Les œufs cuicuits ça tue pas mal de trucs, comme certains poissons qu’il faut congeler pour tuer d’éventuels miasmes avant de penser les manger.

        Répondre
        • le comble du ' sardonisme ', sans aucun doute...

           /  20/10/2018

          Nan, c’est surtout une très grande marque de pate à tartiner chocolaté à l’huile de palme, qui ‘ adore ‘ le lait contaminé en usine de ‘ transformation ‘…
          Et après, les gens se battent pour en acheter des pots ‘ pas cher ‘ chez les discounters…
          Il y a même eut plusieurs émeutes…

          Qu’ai-je pu rire, ce jour-là…

          Le comble de l’avilissement par l’individualisme au service de ceux qui les exploitent…

          Aucun sketch ne pourrait surclasser cette réalité, tant elle est sardonique…

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.