« Fear : Trump in the White House » de Bob Woodward, un livre à charge sur Donald Trump ! | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

« Fear : Trump in the White House » de Bob Woodward, un livre à charge sur Donald Trump !

actualité en dessins,jm,#lol,Fear : Trump in the White House,Donald Trump,USA,Bob Woodward,trump idiot,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Dans son dernier livre, « Fear : Trump in the White House » Bob Woodward dresse un portrait effrayant de Donald Trump !

« idiot », « déséquilibré », « ignorance », « incapacité à apprendre », « putain de menteur », « putain de salopard », « vues dangereuses »…  Ce n’est qu’une partie des insultes adressées par son entourage à l’endroit de Donald Trump dans « Fear : Trump in the White House » (Peur : Trump à la Maison-Blanche), le nouveau livre de Bob Woodward

 

Leave a comment

3 Comments

  1. Q.I. d'un enfant de 12 ans... président de la premmière puissance économique...

     /  05/09/2018

    Disons que le sociologues, les psychologues et les psychiatres qui ont maintenant un peu de recul ( et ce livre va leur donner un peu plus de matière à analyser… ) ne se sont pas trumpés dès le début de son mandat.

    Le soucis pour les étasuniens ?
    Leur président n’est pas élu au suffrage direct.

    Imaginez que vous élisiez les députés et sénateurs ( pour les sénateurs, je dis bien ‘ imaginez ‘… ), et que ensuite, ce soient eux qui élisent le président.

    Ça ça fait peur, hein ?
    Mais qu’ils placent un limité intellectuellement aux commandes n’est pas trop grave…

    Trop peu capable intellectuellement poserait réellement problème, mais 79 suffit amplement pour diriger un pays dont TOUTES les structures sont soit fédéralisées ( tel qu’ils aimeraient tant qu’elles le soient chez nous… ), soit littéralement vidées de toutes compétences et capacités financières par des entreprises qui ne fournissent plus que 50% de ce qu’elles facturent pourtant, bénéfices oblige.

    Savez-vous qu’il n’y a plus aucun fonctionnaire public détenteur de la compétence d’examen d’un passeport aux states ?

    TOUT à été ‘ libéralisé ‘.
    Auprès de prestataires privés tels ceux qui étaient arrivés avec un grand sourire il y a 40 ans en affirmant qu’ils coûteraient moins cher que des fonctionnaires et qui finissent par délocaliser 50% de ce qu’ils facturent dans LEUR paradis fiscal, le Delaware ( un peu la suisse de là-bas, mais dans leur fédération, alors que nous, ils ne sont que dans l’espace schngen… )

    Est-ce que cette expérience va inciter les étasuniens à obtenir un autre type de suffrage pour désigner leur président ?

    C’est pas gagné, quand on constate à quel point ces débiles moyens-supérieurs se laissent mener par le bout du nez avec des  » anti  » et des  » pros « …

    Ah ?

    Ça vous rappelle quelque chose ?

    Il serait temps…

    Répondre
  2. Photo73

     /  05/09/2018

    Il est télécommandé, normal de ne pas avoir de matière grise. 🙂
    Une sorte de Muppet Show.
    Il est très malin(& ‘fou’ à la fois) mais fait l’idiot, pour décontenancer les gens.
    On dit bien trumper son monde.

    Répondre
    • Il est plus facile de passer pour un con quand on ne l'est pas que l'inverse, trumpe le démontre tous les jours...

       /  06/09/2018

      Meuh nan…
      Il est pas télécommandé.
      Il est juste complètement con.
      Et c’est même pas une insulte…
      C’est juste un constat.

      Quand ce sont tes opposants, qui te qualifie de con, tu peux éventuellement faire abstraction de cette considération.
      Mais quand ce sont tes comparses…
      Lui ?
      Bah lui est tellement con qu’il est même incapable de réaliser qu’il l’est.

      Alors que normalement, chacun est capable de comprendre qu’il est le con d’un autre con.

      Lui non.

      Tu sais qu’il est  » milliardaire  » ?
      Si si.
      À peu près 3.1 milliards.

      La preuve que c’est un con ?
      Il a hérité de plus de 6 milliards à la mort de son père.

      Une autre évidence que c’est un con ?
      Il est incapable de comprendre que la finance étasunienne, qui vampirise l’économie mondiale, ne veut pas financer l’économie réelle aux states, parce que pas assez rentable.
      Alors il fait son  » show  »
      Son show de bouffon pour les débiles-semi-profonds qui l’ont élu, alors que d’autres débiles-semi-profond se sont abstenus de l’empêcher de l’être…

      Un peu comme ici, quoi, sauf que ton ni-ni-de-roitschield, lui, est parfaitement drivé par une fondation disposant de plus de 3 millions d’ € à dépenser rien que pour lui, fournis uniquement par les entreprises…

      Et il le leur rend bien, aux entreprises, depuis 2015.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.