Le gouvernement se bat pour « les droits de l’homme pauvre »… ha ! ha ! ha ! | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Le gouvernement se bat pour « les droits de l’homme pauvre »… ha ! ha ! ha !

actualité en dessins,jm,#lol,les droits de l’homme pauvre,politique économique et sociale,macron,président des riches,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Le pore-parole du gouvernement a déclaré que le gouvernement se battait pour « les droits de l’homme pauvre »…

« Dans le pays des droits de l’Homme, nous remettons au cœur de notre combat les droits de l’homme pauvre. Cet homme pauvre, sans doute, n’a pas voté aux dernières élections. Mais c’est pour lui que nous nous battons », écrit Benjamin Griveaux, le pore-parole du gouvernement

 

Leave a comment

4 Comments

  1. maposie

     /  28/05/2018

    Ou sont les pauvres ?

    Répondre
    • 950 € / mois ?

       /  29/05/2018

      Ils sont devant la lucarne à fabriquer du con, sous anti-dépresseurs génériques ‘ encore ‘ remboursés par la sécu, mais ça ne va pas durer…

      Ils sont devant ioutoube, à ‘ ressentir ‘ des ‘ émotions ‘, en regardant des petits chats…

      Ils sont devant bêêêêFhaiNetv, à s’abrutir de conneries les transformant intellectuellement en bestiaux. ( c’est valable pour toute chienne de désinfo en continu participant à fabriquer le CON-sentement ‘ populaire ‘… )

      Faudra attendre que le libéralisme ait À NOUVEAU concentré les richesses au point que les sans-dents se soulèvent…

      13,5 millions de Français vivant avec moins de 900 € / mois, Maposie.

      Tu sais diviser 13,5 / 65 ?
      Tu multiplie les résultat par 100 et tu as le % de la population OFFICIELLEMENT pauvre au point d’être EN-DESSOUS du seuil de pauvreté.

      20 %

      1 sur 5

      Tu connais l’histoire de la grenouille dans une casserole ?
      La première fois, on allume le feux plein gaz sous la casserole.
      A bout de quelques secondes, la grenouille, qui perçoit facilement l’élévation de la température, saute en dehors de la casserole.
      On re-capture cette grenouille, et on la remet dans la casserole, après l’avoir refroidie.
      Et là, on va tout doucement augmenter la température, au rythme de 1° par tranche de 5 mn.
      Elle va se laisser ébouillanter sans réagir.

      Je te laisse le soin d’imaginer quelle analogie peut être faite en la circonstance.

      Si nous n’avons plus de ‘ monarchie ‘ en France, c’est parce que un certain monarque avait littéralement pressuré SA population en tant de guerres que même ses 2 successeurs n’ont pu redresser la situation avant la révolution.

      La dernière déclaration de guerre promulguée en France le fut en 1947
      Elle fut le fait du CNPF ( ancien nom du medef
      Ils déclarèrent publiquement la guerre à tout acquis et bien social
      Depuis cette année-là, ils sont toujours en guerre, et gagnent batailles après batailles…

      Répondre
  2. frederic

     /  28/05/2018

    Ce gouvernement n’a décidément aucune limite dans l’indécence !

    Répondre
    • abstention, piège à cons

       /  29/05/2018

      C’est ce qui caractérise la politique libérale…
      Tout défoncer le plus vite possible, tout en essayant de faire croire le plusse de conneries possibles aux populaces…
      De toute façon, si ils savent lire, ils ne comprennent rien, alors…
      Bah si.
      Si ça pouvait comprendre, ça ne veauterait pas FhaiNe…
      Si ça pouvait comprendre, ça aurait compris ce que l’ubérisation de l’économie par la libéralisation du transport puis du travail a produit avant même qu’il soit candidat.
      Et vu que ‘ ça ‘ l’a élu, ou pas empêché de l’être, quand ‘ ça ‘ s’est pas abstenu…
      Te sens pas visé en particulier, hein, Frederic, sauf si tu as veauté avec tes pieds, ou t’es abstenu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.