L’obsolescence programmée touche même les collants des femmes !… Rôôôô… :o)) | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

L’obsolescence programmée touche même les collants des femmes !… Rôôôô… :o))

actualité en dessins,jm,#lol,obsolescence programmée,collants de femme,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Selon 72% des femmes, la durée moyenne d’un collant ne dépasse pas 6 utilisations…

L’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) a mené une enquête basée sur les réponses de 3.000 femmes : la durée de vie moyenne d’un collant ne dépasse pas les six utilisations. Les femmes se séparent de leurs collants non pas parce qu’ils ne leur plaisent plus mais parce qu’ils sont hors d’usage

 

Leave a comment

2 Comments

  1. tête d'amppoule

     /  16/05/2018

    Et dire qu’une ampoule est allumée depuis 1919…

    Ah mais mon bon monsieur, si ça ne tombait pas en panne, on en vendrait pas.

    Et si on ne vend plus, plus de ‘ croissance ‘…

    Pathétique.

    Répondre
  2. Photo73

     /  28/05/2018

    6 fois c’est beaucoup ! Ça pourrait être 5, voire 2, sinon ça serait de l’usage unique.
    Ma LaserJet 5L a 20 ans, elle n’imprime pas des tonnes de feuilles par an, c’est sûr (celle à aiguilles LX80 est au garage, Windows XP l’a reconnue (en port //), ruban enveloppé encore valide mais krrrrr krrrr krrrrr en mode haute qualité ça lasse).
    Si tout durait, que vendrait-on ? Et a quel prix ? Ma grand-mère avait un petit réfrigérateur. Quand il s’est mis à tout geler dedans, j’ai remplacé le thermostat (ouf en ai trouvé un près de chez moi), il avait 18 ans [trop froid = compresseur en état, bon, mais si tourne tout le temps, fichu, perte de fluide, fini, inefficace).
    Les chaussettes qui les ravaude ? On les jette tellement c’est peu cher.
    Le tout prêt a révolutionné les choses, on achetait du tissu au mètre à la Samaritaine pour confectionner avec des patrons, un peu comme dans l’alimentation y avait que des produits bruts à transformer, rien de prêt à consommer.
    Qui achète des chaussures chères ressemelables qu’on garde 30 ans ? Cher à l’achat mais pas à l’usage, on ne voit que le prix déboursé, pas de calcul de durée. A une époque un réfrigérateur ça devait coûter quelques mois de salaire, mais fort utile [surtout s’il dure 30-50 ans]. Ceux qui ont investi dans une glacière le regrettent, on ne trouve pas facilement des pains de glace à mettre dedans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.