Le « média-bashing » une menace pour la démocratie ? | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Le « média-bashing » une menace pour la démocratie ?

actualité en dessins,jm,#lol,média-basing,médias,presse,liberté de la presse,reporters sans frontières,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Le « média-bashing », en forte progression, est considéré comme une menace pour la démocratie par Reporters Sans Frontières

Des journalistes déclarés non grata, des menaces, des insultes, des plaintes, une rhétorique anti-média au plus haut sommet du pouvoir… le « média-bashing » s’est amplifié au risque de menacer la démocratie, estime Reporters Sans Frontières (RSF)…

 

Leave a comment

1 Comment

  1. osef

     /  25/04/2018

    Le problème n’est même pas le ‘ média-bashing ‘…
    Les dirigeants ont toujours ‘ manifesté ‘ plus ou moins ‘ d’empathie ‘ envers les médias.
    Et toujours moins lorsque lesdits médias sont contre la politique perpétrée par ces mêmes dirigeants.
    Le problème réside dans le fait que les ‘ médias ‘ font de la merde.
    Ils font du feuilletonage médiacratique dans l’unique but de tenir l’antenne, de conserver l’auditeur-lecteur-télespectateur sur LEUR média.
    Ajoutez à cela le fait que les ‘ journalistes ‘ se contentent à 99% de reprendre les ‘ infos ‘ des agences de presse ‘ officielles ‘ en brodant dans le ‘ contextuel ‘ pour toute ‘ information ‘…
    Et vous obtenez la déliquescence du peu de crédibilité que les médias avaient encore au début de l’ Internet.

    Il n’y a aucun  » média-bashing « …
    Il y a juste des médias qui sont devenus des médias de distraction au lieu d’être des médias d ‘information.
    Et le pire reste qu’ils ne peuvent que tenter de geindre en mode caliméro pour toute posture ‘ indignée ‘.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.