Réforme de la SNCF : premier tour de table tendu avec le gouvernement | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Réforme de la SNCF : premier tour de table tendu avec le gouvernement

actualité en dessins,jm,#lol,edouard philippe,réforme de la sncf,sncf,syndicats des cheminots,cgt,unsa,sud-rail,cfdt,manifestation nationale,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Le gouvernement d’Edouard Philippe engage un premier tour de table dans la réforme de la SNCF

La réforme de la SNCF est le nouveau chantier du gouvernement. La ministre des transports rencontre les syndicats de cheminots, Edouard Philippe attend les dirigeants de la SNCF pour un premier tour de table qui s’annonce tendu

 

Leave a comment

3 Comments

  1. maposie

     /  19/02/2018

    Oui, l’exactitude à la française

    Répondre
  2. Photo73

     /  19/02/2018

    Ils ont déraillé, voire n’ont pu descendre, le TGV a vu des arrêts supprimés (l’essence de base du TGV, c’est viiiiite, pas faire omnibus, un TER sait faire aussi bien).
    Chambéry -> Cahors, il faut passer par Paris, finalement j’y vais en voiture. 🙂

    Répondre
    • osef

       /  20/02/2018

      Tu veux dire, poto73, que les différents ‘ dirigeants ‘ nommés aux commandes de l’entreprise n’ont pas su développer le ‘ service ‘ pour tous, mais on fait, comme ce que fait toute ‘ entreprise privée ‘, ne privilégie que ce qui est ‘ rentable ‘ au détriment du service qui ‘ était ‘ censé être public ?

      C’est exactement ça.

      Il te reste à découvrir de quand date cette trahison du public, de qui l’a laissé faire et qui l’a accentuée et TE faisant ‘ croire ‘ que les cheminots en sont la cause…

      Sinon, tu sais POURQUOI la SNCF a été créée et comment ?

      Un indice :
      Lorsque les 5 entreprises privées qui desservaient le pays ne voulurent plus desservir TROP de garde par manque de ‘ rentabilité ‘, l’état décida de nationaliser ( et pas ‘ gratuitement… ) ces 5 entreprises pour créer la Société Nationale des Chemins de Fer.

      Depuis le début de la guerre à TES biens et acquis sociaux, TOUT ce qui a été fait fut de démanteler, tout doucement, mais chaque jour un peu plus, TES acquis et bien sociaux.

      Quand ils auront réussi à démanteler ce qu’il reste de ‘ public ‘ dans la SNCF ( dont la partie ‘ privée ‘ appartient déjà à un ‘ fond ‘ d’investissement étranger… ), à savoir sa masse salariale, ils feront de même avec tout le reste, parce que ce n’est que la première fois, que ça ‘ pique ‘, ensuite on à l’habitude…

      En Allemagne, après avoir ‘ libéralisé ‘ le rail, l’état GAVE de plus de 9 milliards par an les entreprises privées qui ont repris le transport ferroviaire, TOUT en entretenant les structures…

      Prix moyens ?
      + 17 %

      Vive la libéralisation…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.