Glyphosate : l’herbicide controversé | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Glyphosate : l’herbicide controversé

actualité en dessins,#lol,glyphosate,herbicide controversé,oms,efsa,echa,substance cancérogéne,roundup,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Faut-il renouveler la licence du controversé Glyphosate ?…

L’Union Européenne (UE) hésite à renouveler la licence du Glyphosate pour 5 ans. Pour rappel, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé la substance « cancérogène probable », au contraire des agences européennes, l’EFSA (sécurité des aliments) et l’Echa (produits chimiques)

Leave a comment

4 Comments

  1. Photo73

     /  10/11/2017

    Le glypho, le glyphopho ? Seul, il est inutile, inefficace, il doit être associé à un tensioactif (pour « mouiller » les plantes, adhérer).
    Les mauvaises herbes vont se réjouir dont celles des voies de chemin de fer, la SNCF en utilise beaucoup (en Suède j’ai vu des voies envahies d’herbes mais servaient-elles ?). Il y a moyen de s’en passer, faire des économies mais ça demande de tout revoir, faire autrement (pas enseigné dans les écoles ? Pas désiré par les coopératives qui fournissent(imposent) ces produits aux cultivateurs pour assurer un rendement minimum, exigent ! €€€€ à assurer), ne pas considérer la terre juste comme un support inerte où on plante, arrose de nutriments, médicaments, trucaments.

    Répondre
  2. osef

     /  10/11/2017

    La décision concernant l’autorisation ‘ européenne ‘ du glyphosate aka roundup de monsanto aka bayer ne porte pas sur son interdiction…

    Non

    La décision concerne la durée de la prorogation MALGRÉ la fin ‘ prévue ‘ du glyphosate.

    Qu’est-ce à dire ?

    Que, d’une part, au sein de la commission européenne, certains sont pour la fin du glyphosate ( mais POUR d’autres molécules fabriquées par le concurrent asiatique de monsanto-bayer… ) et donc font un intense lobbying auprès des gouvernements de l’ UE pour proroger cette ‘ autorisation ‘, et d’autre part, au sein de l’assemblée Européenne ( les euro-députés… ) il y a les mêmes dissensions entre les pros et les pros ( si si, entre les pros molécules fabriquée par les ‘ occidentaux ‘, contre les pros molécules fabriquées par les asiatiques… )

    Bah quoi ?

    What did you expect ?

    Qu’ils ont quelque chose à foutre de la santé publique, les uns comme les autres ?

    Non mais réveillez-vous, les bisounours, il serait temps…

    Ah, ce n’est pas ce que les ‘ médias ‘ vous rabâchent…

    Étonnant…
    Ah ben non, pas étonnant du tout même

    Répondre
  3. Orchidée

     /  27/11/2017

    La légende du dessin n’est pas correcte. Ce n’est pas l’OMS qui a classé le glyphosate « cancérigène probable » mais le CIRC, qui est certes une agence de l’OMS, mais il y a une autre agence de l’OMS, le JMPR, qui a contredit l’avis du CIRC.
    D’autre part, l’avis du CIRC n’a pas été contredit seulement par les agences de sécurité sanitaires européennes, mais par toutes les agences sanitaires du monde s’étant prononcé sur la cancérogénicité du glyphosate après le CIRC (Japon, Canada, Corée du Sud, Australie, Nouvelle Zélande, Etats unis, etc). Voir les citations des agences de sécurité sanitaires qui ont évalué le glyphosate ici (avec références) : https://goo.gl/qak2Bo

    Répondre
  4. monarth

     /  28/11/2017

    dans les coopératives les techniciens qui conseillent les agriculteurs touchent des primes en fonction du chiffres d’affaire, un peu comme si nos mèdecins touchaient un intéressement sur le chiffre d’affaire des pharmaciens

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.