Fin des voitures à essence à Paris en 2030 ? | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Fin des voitures à essence à Paris en 2030 ?

actualité en dessins,#LOL,jm,pollution,anne hidalgo,fin des voitures essence à Paris,Paris neutre en carbone,plan climat 2020-2050,pollution paris,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Anne Hidalgo veut la fin des voitures à essence à Paris en 2030

Après la fin des voitures diesel promise pour 2024, la maire de Paris Anne Hidalgo souhaite la fin des voitures à essence à Paris en 2030. Cette volonté s’inscrit dans le cadre du plan climat 2020-2050 qui doit permettre à Paris de devenir neutre en carbone

 

Leave a comment

2 Comments

  1. Photo73

     /  14/10/2017

    Il y aura autant de circulation mais les embouteillages seront silencieux, ça change tout ! 🙂 (klaxon interdit en ville)
    La pollution aérienne sera arrêtée au niveau du périphérique, à moins que les maires des villes de banlieue ne copient Paris ?
    (c’est un objectif, pas un projet ferme et définitif, pour « impulser » une évolution)
    Par contre, il va falloir muscler fortement le réseau électrique parisien, pour charger vite il faut des ampérages conséquents ! Non, une seule prise par arrondissement permettra de faire comme en station service, les uns après les autres, pour pas que ça disjoncte.

    Répondre
  2. osef

     /  19/10/2017

    Et dire que nous avons en quantité quasi-illimitée le plus propre des carburants…

    Qu’il est si facile à  » extraire « …

    Qu’il ne pollue pas en ‘ brûlant ‘…

    Qu’il n’émet que de la vapeur après ‘ combustion ‘…

    Quoiça ?

    Tenez, même mieux, dans sa composition ‘ de base ‘, il contient aussi un puissant comburant.

    Ben si.

    Mais qu’est-ce donc ?

    L’ eau

    Vous savez, le truc qui emplit les mers, les océans, les lacs et les rivières…
    Le truc qui peut se récupérer par milliers de litres par la pluie.

    Comment ça, non ?

    Bien sûr que si.

    2 molécules d’hydrogène pour une molécule d’oxygène.

    Comment l’extraire ?

    Facile, la catalyse…

    L’énergie pour le faire ?

    Allez, tenez, allons plus loin dans le délire écolo ( vrai écolo, hein, pas écolo-bobo-de-mes-coronès vendu au lobby industriels de l’énergie… ) :

    Quelle énergie peut développer une centrale électrique personnelle chauffée à soleil ?
    ( et j’ai bien dit au ‘ soleil ‘, juste avec une parabole convertie en concentrateur de rayons solaires… )

    Les solutions ?

    Mais elles existent depuis trèèèèès longtemps.
    Elles sont mêmes sybillines.

    Mais elles ne permettraient pas de concentrer les revenus de l’industrie pétrolières dans les ‘ mains ‘ de moins de 10 giga-multinationales.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *