Arrêter la Pilule contraceptive ? | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Arrêter la Pilule contraceptive ?

actualité en dessins,#LOL,jm,la pilule,pilule contraceptive,perturbateur endocrinien,pilule de seconde génération,bisphénol,sabrina debusquat,j’arrête la pilule,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

La pilule contraceptive serait un perturbateur endocrinien

La pilule contraceptive, symbole de la liberté sexuelle des femmes, fêtera ses 50 ans en France en décembre (1967-2017). La pilule serait en fait un perturbateur endocrinien au même titre que le bisphénol et bien d’autres substances chimiques

 

Leave a comment

2 Comments

  1. Spurious

     /  08/09/2017

    Merci. Aspirateur dans une main, gosses qui ont l’air ingérables dans l’autre…
    Super image de la femme du XXIe siècle qui se pose des questions sur des produits qu’elle ingère tous les jours…

    Répondre
  2. osef

     /  08/09/2017

    Tout produit ‘ chimique ‘ est un perturbateur endocrinien.
    C’est le sens même des mots qui est galvaudé, pour servir un prosélytisme ou un autre.

    Ce qui est ‘ dans l’air du temps ‘ à propos de la pilule contraceptive ?

    Les alternatives.
    Sont-elles moins dangereuses pour la santé ?
    C’est fort possible.

    Sont-elles ‘ remboursées ‘, même partiellement ?

    Une de mes amies est en procès pour  » erreur médicale « …
    Le  » chirurgien  » qui devait suturer a pratiqué une double ablation.

    Le préservatif ?
    Vous pouvez vous laisser bourrer le mou autant qu’il vous plaira, le plastique, c’est loin d’être fantastique…

    Le stérilet ?
    Allez écarter les jambes pour qu’un toubib aille trifouiller dans vos entrailles, et venez en reparler ensuite.

    La pilule était juste la promesse d’un truc à ingérer, même quotidiennement…
    C’est ce qui fait encore son succès, même avec les ‘ % ‘ de dysfonctionnement…

    Après, on pourrait peut-être se demander ce qui constitue réellement ces ‘ pilules ‘ contraceptives, si certaines molécules, tombées dans le domaine public, ne sont pas ‘ exploitées ‘ à tort et à travers avec des adjuvants dangereux pour la santé…
    Voire toutes les autres pistes biologiques.

    Mais non, l’immédiateté, le résumé, la ‘ libre concurrence ‘ soit disant non-faussée ( surtout pas par les monopoles de faits, hein ? ) font que même un dessin va être perçut pour autre chose que ce qu’il voulait exprimer…

    Preuve en est la commentatrice ci-dessus, qui semble éprouver beaucoup de difficultés à s’extraire du présent.
    Et alors quant à se projeter dans l’imaginaire du dessin…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *