Martine Aubry sort de son silence et prend Macron pour cible | L'ACTUALITÉ EN DESSINS

Martine Aubry sort de son silence et prend Macron pour cible

actualité en dessins,#LOL,jm,martine aubry,ps,emmanuel macron,rentrée politique,actualité,caricatures,dessins d’actualité,dessins de presse,dessins satiriques,dessins humoristiques,humour

Martine Aubry est de retour et prend pour cible Macron

L’ancienne ministre socialiste du travail Martine Aubry, silencieuse pendant de nombreux mois, a fait sa rentrée politique sur France-Inter prenant pour cible Emmanuel Macron l’accusant de précariser les salariés et d’imposer une politique d’austérité à la France

Leave a comment

1 Comment

  1. osef

     /  07/09/2017

    Heu…
    Un peu de fact-checking ?

    C’est quoi, une loi qui précarise les salariés ?
    Ben c’est une loi de droite…

    C’est quoi, une loi qui réduit les aides sociales ?
    C’est encore une loi de droite…

    C’est quoi, une loi qui exonère les plus riches d’un impôt ?
    C’est toujours une loi de droite…

     » demander  » aux  » bailleurs  » ( notez la différence entre  » bailleurs et propriétaires… ) de baisser leurs loyers de 6 € par mois ?
    lol

    Le auto-prétendument ni-de-droite-ni-de-gauche est juste une enflure de droite, et pis c’est tout.

    Notez que c’est pas comme si macron-1 et ses 140 textes de ‘ libéralisation ‘ n’auraient pas dû mettre la puce à l’oreille, hein…

    C’est pas comme si macron-2 aka elkohmry ( si si, tous les textes de macron-1 retoqués par le C.C. se sont retrouvés dans  » elkomry… Comment ça, les chèvres médiacratiques n’en ont pas parlé ? comme c’est étrange… ) n’auraient pas dû rendre ce salopard de libéral inéligible…

    Mais c’est ça, le paradoxe Français…
    Ça gueule, mais quand ça doit voter, ça fait n’importe quoi…
    Un gros tas de cons, quoi…

    Ben, qu’ils assument, maintenant.

    Aux prochaines échéances ?

    Ils recommenceront les mêmes débilités…

    Ben si…

    59 ans que ça dure, et à chaque fois c’est pire que la précédente, alors…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *